Certains se plongent dans un livre pour chercher l’inspiration. D’autres s’inscrivent à des cours pour élargir leurs horizons ou vont voir un coach afin d’améliorer leur bien-être. La majorité des jeunes des générations Y et Z change régulièrement de poste ou préfère un métier avec des missions qui évoluent[1]. Les plus jeunes passent des heures tous les jours sur Facebook et Instagram afin d’obtenir l’attention qu’ils n’arrivent pas à conquérir dans la vie réelle. D’autres encore vont à des concerts live, à la recherche d’amusement et de plaisir. Parmi nous, nombreux sont ceux qui commencent une relation pour ne pas se sentir seul.

Et la liste est encore longue.

Imaginez pourtant que vous pourriez combiner :

  • une expérience amusante et l’apprentissage d’un ensemble d’enseignements…
  • l’adrénaline, le grand frisson des montagnes russes et le pragmatisme du quotidien…
  • un voyage d’exploration et l’acquisition de nouvelles compétences…?

De quoi s’agit-il ?

Inspirés par les collèges d’arts libéraux nord-américains ainsi que par les notions et les fondements de la psychologie positive, nous avons créé un concept étonnant et amusant : Amour Constitutionnel. Ce projet est né de l’idée qu’un seul auteur ne sait pas tout; qu’une théorie sans pratique est vide; que des conseils de coaching conventionnels ne sont pas suffisants pour aller à la racine de nos problèmes; que malheureusement, la culture d’entreprise est partout la même; qu’en réalité, vos amis et vos admirateurs sur Facebook et Instagram peuvent liker vos photos mais ne pas apprécier votre personnalité; que la musique seule n’est pas assez stimulante; que même si vous êtes en couple, vous ne vous sentez pas toujours complet ou complète. En définitive, qu’il n’y a jamais de solution unique.

Amour Constitutionnel a l’intention de démontrer que les relations interhumaines sont tout simplement un reflet de la politique, et vice-versa. Que finalement, l’amour, l’un des plus grands mystères de l’humanité, peut s’expliquer.

Quelle approche ?

Amour Constitutionnel …

…souhaite apporter la richesse d’une approche pluridisciplinaire de la vie,

…veut initier une réflexion décomplexée sur nos quotidiens,

…propose d’envisager de nouveaux « lifestyle », en adéquation avec les objectifs de chacun mais aussi avec les réalités du monde contemporain.

Amour Constitutionnel est une expérience stimulante et avant-gardiste, prête à vous faire sortir de votre zone de confort.

Fixez vos objectifs, trouvez vos équilibres.

Faites aussi bien ou aussi mal que ce que vous attendriez des autres.

Ou plus simplement : become the person you want to fu*k.

 

Et derrière ce projet ?

Amour Constitutionnel repose sur l’idée que les jeux de pouvoir sont inhérents à toute relation interpersonnelle. Les relations peuvent être en conséquence plus ou moins stables. Là, où il y a du pouvoir, il y a du conflit. Parfois, les conflits mènent à la destruction, et souvent, les relations s’effondrent. Tout dépend alors des équilibres et des déséquilibres de pouvoir au sein de chaque couple.

Notre projet veut comparer ces situations aux systèmes politiques. Alors que l’anarchie est indomptable et sauvage, une démocratie offre le confort de la sécurité et de la stabilité. Néanmoins, cette dernière manque parfois de souplesse et de capacité à s’adapter aux changements, en raison de l’uniformité de ses structures de pouvoir internes. Considérer la démocratie comme acquis est une route dangereuse à suivre. De même que considérer le couple comme acquis met l’amour en danger. À l’inverse, les anarchies en tant que « système des non-systèmes » symbolisent le bouleversement, le changement et le renouvellement.

Si vous tombez amoureux – vraiment amoureux – tout est irrationnel, inexplicable. Les pensées et les émotions dérivent inconditionnellement dans le temps et l’espace. L’amour possède, en effet, sa part d’anarchie, ce quelque chose d’indomptable, d’incontrôlable et d’irrépressible. Tout est simplement trop écrasant pour être domestiqué. Paradoxalement pourtant, l’afflux d’adrénaline provoqué par l’amour peut nous conduire à nourrir et à perpétuer cette flamme incessante, alors que nous n’avons ni les outils, ni le savoir-faire pour l’apprivoiser.

Etant marié-e et impliqué-e dans une relation de 10 ans, il est certes possible de se sentir apaisé-e et sécurisé-e. La plupart des gens vont d’ailleurs probablement confirmer que le caractère sauvage des premières années de couple a progressivement disparu pour devenir quelque chose de fiable et de fidèle. En d’autres termes, la passion s’est transformée en stabilité. Le pouvoir incontournable et indomptable de l’amour a été moulé dans un nouveau système : le couple. Le pouvoir brut de cet « amour anarchique » a été apprivoisé. Le pouvoir politique est désormais exercé au sein d’un nouveau système : la démocratie, la seule option restante mais qui n’est pas pour autant sans failles.

Amour Constitutionnel traite de tous ces sujets et confronte les différents types de relations interpersonnelles. Nous mettons, par exemple, en parallèle une dictature avec une relation toxique, où un partenaire souffre de l’autre. Plus encore, nous allons jusqu’à comparer le système parlementaire avec une relation monogame et le système présidentiel des États-Unis avec une relation sexuellement ouverte.

En effet, comme toutes les relations, les systèmes politiques peuvent être assez souvent, et par excellence, instables. Demandez-vous si vous faites confiance à votre partenaire ou si vous avez besoin de vérifier ses activités ? Vous êtes, dans ce cas, dans une relation de type « parlementaire ». Ou bien, avez-vous simplement mis en place des règles de base dans vos rapports intimes, que les deux partenaires doivent suivre ? Vous êtes alors dans une relation de type « présidentiel ».

Nous pourrions passer des journées entières à parler d’amour et de couple ; mais l’histoire ne s’arrête pas ici. Puisque les gens sont partout amenés à vivre ensemble, il est possible d’analyser le fonctionnement de la société dans sa globalité et d’en appliquer les conclusions à la manière dont marche le couple.

Par exemple, la théorie économique de la loi des rendements décroissants s’applique également aux activités quotidiennes : combien d’heures supplémentaires de travail après une journée de 14 heures apportent encore un bénéfice additionnel à vos projets et à la reconnaissance que vous accorde votre patron ?

Combien d’heures passées sur Tinder pour que vous finissiez par vous branler à nouveau, seuls dans votre lit, au lieu de rencontrer, dans la vraie vie, la personne de vos rêves ?

Ou un autre exemple issu de la sociologie : pourquoi la nouvelle recrue a-t-elle accès beaucoup plus rapidement que vous au PDG ? Est-ce une « pure coïncidence » que vous la croisiez toujours au « café – clope » avec l’assistante du directeur ?

Quel objectif ?

Amour Constitutionnel a l’ambition de guider vers une meilleure appréhension d’un monde qui n’est définitivement plus celui qu’ont connu nos parents, de la façon de se mettre en couple mais aussi plus largement des manières de penser dans la société.

Amour Constitutionnel vise à susciter l’audace nécessaire à chacun afin qu’il trouve sa voie et inciter à se poser les bonnes questions au bon moment, à réinventer les concepts et revivre les expériences pour permettre à chacun d’être acteur dans la société de demain.

Amour Constitutionnel montre le chemin vers le haut.

Amour Constitutionnel veut donner du courage et permettre à tous de s’emparer du pouvoir.


[1] Etude « Les jeunes de 18 à 30 ans face à un travail en mutation », 16 juin 2017, ViaVoice et ManpowerGroup, en partenariat avec Les Echos Start